Quelques jours de cours Internet dans les écoles rurales


Expliquant Internet aux élèves des localités rurales


Du 15 au 31 janvier 2012, a eu lieu dans les écoles rurales au Mali, des séances d’expérimentation de l’Internet mobile. Le programme s’inscrivait dans le cadre d’une caravane d’exposition de photos itinérante du projet Niger-Loire de L’UNESCO pour la préservation et la sauvegarde du fleuve Niger. Les activités se sont déroulée dans huit localités des Régions de Ségou et Mopti notamment : Sékoro, un village historique malienne, Ségou ville, Markala, Kokribozo, Macina, Diafarabé, Ouro-Modi et la ville de Mopti.

Dans une école de chacune de ces localités, Internet a fait ses preuves en matière d’accès à l’information, d’éducation et de recherche des sujets pertinents par les enseignants et les élèves. A lire ici un premier article sur le voyage sur Global Voices. Des images sont également accessibles ici.

Une petite écolière contente d'avoir les résultats de sa recherche

A l’Ecole Fondamentale de Sékoro où l’Internet n’était pas connu, les élèves ont pu satisfaire leurs curiosités avec des recherches comme l’image du palais de Koulouba. Cette fille est également contente de voir apparaitre sur l’écran, les résultats de sa recherche au sujet de la CAN2012 qu’elle a elle-même tapée sur Google.

Cet écolier de Ségou tape ses recherches sur Google


De même, Internet a permis aux élèves de l’école Bandjougou Bouaré de la ville de Ségou de se sentir comme dans une bibliothèque. Leurs propres recherches sur Google ont porté sur : “Comment trouver la racine carrée des nombres premiers”, “Vie et faits de Soundjata Keita, roi de l’empire du Mali“, “Livres écrits par l’écrivain malien Issa Baba Traoré” ; “Biographie de Chaka Zulu, le guerrier le plus brave d’Afrique du Sud.” “(La pop star) Rihanna“. Pour être sur qu’Internet prend en compte tous les domaines, l’un des professeurs a recherché la série télé “Prison Break“.

Une classe de Markala en ligne


Ce fut également l’occasion pour les élèves d’une classe de 9ème année de Markala de toucher pour la première fois, le clavier et de faire des recherches sur des sujets comme «qui a crée l’office du Niger ? », « la définition de l’impérialisme ? », une leçon de du programme éducatif malien, et d’autres recherches comme la vie de Biyoncé et autres recherches.

Les élèves de 4ème et 5ème année de l'école de Kokribozo réunis autour de l'Internet dans une salle


La caravane d’exposition et d’Internet mobile a également permis aux élèves des 4èmes et 5èmes années de l’Ecole Fondamentale de Kokribozo de mieux s’informer la situation géographique de la Lybie, en présence des enseignants et de la Directrice de l’école.


Plus nous continuions sur d’autres villages, plus les choses devenaient intéressantes dans des écoles où l’Internet fait son entrée dans une classe pour la première fois.

Le professeur donne plus de détails suite à une recherche sur Internet


Ce fut le cas à l’I.F.P de Macina, une zone rizière où l’occasion a permis aux étudiants de la Série agriculture et élevage de fouiller les informations sur leur localité, de regarder des images de Macina en ligne, la culture du riz, et des leçons comme le profil du sol, le volcan et autres.

Les informations données par Google sur Macina ont été enrichissante. Nous avons en premier lieu mis le terme et cela nous a fait découvrir qu’il y a aussi Mačina en Serbie, quelque chose qu’on ignorait presque tous!

l'accueil à la mairie de Diafarabé par les autorités locales


Bien informées sur le programme, les autorités locales de Diafarabé, un village de peuls et bozos, attendaient ces journées d’initiation à Internet dans leur village à pieds fermes. Après l’accueil, la première doléance du maire et du chef de village a porté sur une possibilité d’installation d’équipement Internet dans leur village. Selon eux, l’Internet serait un moyen de désenclavement de leurs localités en matière d’information. Le maire, le chef de village, le Directeur de l’école de Diafarabé, des enseignants et les élèves de la classe de 9ème année ont pu voyager sur place grâce Internet de voir les images de la maison blanche, …

Cours d'Internet en Français, Bambara et Peul à Ouro-Modi


A Ouro-Mody, un village peuls et de Bozos, il y a eu encore du sel à la sauce. Les apprenants étaient composés d’enfants qui parlent bien français, d’autres peuls et d’autres Bambara. Il fallait alors expliquer la leçon dans ces trois langues car chacun était intéressé. Je me suis chargé de donner le cours en Français et bambara et c’était autour de cet enseignant de la localité de le traduire en peul. Le maire, le Directeur de l’école et tous les enfants ont été content de voir qu’ils peuvent avoir des informations sur leur village sur Internet.

Un élève de Mopti content de toucher au clavier


Ce fut une grande découverte pour les enseignants et les élèves d’une école fondamentale de Mopti et a encourager le Directeur de l’école de chercher à connecter la salle informatique de l’école pour les enseignants et les élèves. Comme c’était l’heure de la Géographie, le maître d’histoire-géographie a tiré beaucoup de profits au cours et y a beaucoup contribué également.

Ce fut une surprise pour les élèves de toutes ces localités de savoir qu’au-delà de la classe et d’une bibliothèque, ils peuvent avoir accès au savoir via Internet qu’ils souhaitent avoir un jour à leurs écoles.

3 Commentaires to “Quelques jours de cours Internet dans les écoles rurales”

  1. Tres bonne initiative!
    Vivement son implantation dans toute l’Afrique Sub-saharienne.

  2. Ah! Mon gouverneur t’es vraiment intéressant. Ce projet est très magnifique pour moi. Je suis très comblé

  3. Bon courage mon prof, très bonne idée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 366 autres abonnés

%d bloggers like this: