Le téléphone portable remplace les tourterelles au village


Les populations rurales ont une attention et une considération particulières à l’égard des tourterelles au village. Oiseaux sauvages, mais elles sont très humainement traitées partout dans les villages. Les vieilles personnes font tout pour protéger ces oiseaux contre la tuerie des enfants pendant leurs chasses avec des lances pierres. Si par hasard il arrive qu’un groupe de jeunes garçons attrape une tourterelle vivante, une vieilles personne du village rachète l’oiseau et le libère. Cet achat a pour but de mettre les enfants dans leur droit parce qu’ils ont fourni de l’effort pour l’attraper.  Quand une tourterelle arrive à se cacher, fait son nid dans un petit coin du vestibule et pond des œufs, elle est protégée jusqu’au jour où elle arrive à quitter le nid avec ses petits.

Pourquoi tant de considération et de protection à l’égard des tourterelles ?

Dans les villages, toutes les sciences reposent sur les remarques, les observations, les analyses. Ce ne sont pas des sciences exactes, mais elles ont également montré leurs preuves dans beaucoup de choses. De la même manière, les tourterelles sont considérées comme annonciatrices d’évènements futurs selon leurs chants, comme l’arrivée d’un étranger ou d’une étrangère. De village en village pour les commissions des parents, les tourterelles informaient les jeunes envoyés en cours de route, sur la position de celui ou celle qu’ils devaient aller voir dans un autre village.

Envoyé par mes parents, mes frères, mes sœurs ou une autre vieille personne du village pour aller voir telle ou telle personne dans un autre village pour une commission, j’ai fait le trajet entre plusieurs villages et mon village en vélo quand j’étais petit. En cours de route, je pouvais déjà me faire une idée sur la position de la personne que je devais aller voir : si elle est sur place, absente, ou si elle est sortie et qu’elle rentre chez lui avant que je n’arrive dans son village.  Je notais tout cela en fonction des chants sans arrêt  des tourterelles  et leur position par rapport  à la route.  Cette pratique est connue au village, les gens sont d’accord, mais ça ne pouvait pas nous donner l’autorisation de revenir dire que la personne est absente sans arriver à destination. J’ai plusieurs fois vérifié cette annonce des tourterelles A chaque fois que je demande à une personne si elle était sortie momentanément avant mon arrivée comme annoncé par les tourterelles, elle me répondait avec l’affirmation. Certaines personnes m’annonçaient d’ailleurs qu’elles étaient chez des amis en train de causer et que mon arrivée leur a été annoncée par  une tourterelle posée sur la branche d’un arbre au milieu de la cour de leurs amis. C’est pourquoi elles sont rentrées à la maison.

Les téléphones portables ont remplacé les tourterelles dans cette fonction au villlage ?

Ces analyses sur la nature demandent beaucoup d’efforts à nos sens. Elles demandent également de la concentration et de  l’attention pour pouvoir bien comprendre et les interpréter si nécessaire.  Une fois qu’on a un outil qui règle facilement un problème, les sens se reposent, on oubli la nature, on s’accroche à l’outil qui fait tout à la place de nos sens. C’est le cas du téléphone portable et des tourterelles au village. Avant de se déplacer pour aller voir une personne dans un village ou d’envoyer quelqu’un, on prend son téléphone pour appeler la personne voir si elle est sur place. Du coup, on est informé ! Sachant déjà que la personne est sur place dans l’autre village, nous n’avons plus besoin de faire attention aux réactions des oiseaux en cours de route. Mais cela ne fait pas n’enlève en rien la considération et l’attention accordées aux tourterelles dans les villages.

About these ads

5 Responses to “Le téléphone portable remplace les tourterelles au village”

  1. Merci beaucoup pour cette explication sur le rôle des tourterelles au Mali. Désormais, à chaque fois que je verrai le couple de tourterelles qui nichent dans le jardin à côté de chez moi, je penserai au Mali.

  2. Un grand merci à toi mon frère Boukary!
    Je viens d’apprendre des nouvelles choses sur cet oiseau « tourterelle » dont j’ai tué beaucoup lorsque j’étais gamin. Franchement, je l’aimais mais hèlàs, je ne savais pas qu’il jouait tant de rôle dans notre société. Ce que je savais, il existe un autre oiseau dont le coud est rouge, je ne connais pas son nom en français, mais en soninké on l’appelle « konkanko ». Il s’agit d’un petit oiseau qui est annonciateur des mauvaises nouvelles. A chaque fois qu’on le voit sur un arbre, entrain de crier, c’est pour annoncer une mauvaise nouvelle. En ce moment là, j’évitais toujours de le manger, même mes camarades aussi car pour nous c’est un mauvais oiseau.
    Malheureusement, aujourd’hui le fait que notre monde est devenu un « petit village », les gens ne font plus attention à ces oiseaux. Alors, que ces oiseaux ont besoin de nos soutiens comme faisait nos parents.
    Merci mon frère Konaté!

    • Bonjour Banjugu,

      Ce petit oiseau au cou rouge s’appelle en France « Rouge Gorge ». En général, il est très apprécié chez nous et ne représente pas de mauvaises nouvelles. C’est un oiseau curieux et peu farouche.

Trackbacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 373 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :